Fon lance un service d'e-mail mobile en Europe

 |   |  411  mots
Start-upCe n'est pas un concurrent direct du BackBerry mais cela y ressemble. Fon va commercialiser, le 15 décembre en Europe, le Peekfon qui, comme son nom ne l'indique pas, ne permet pas de téléphoner mais d'expédier des e-mails à prix fixe en Europe. Pour sa première commande sur www.fon.com, l'utilisateur doit débourser 99 euros. Il reçoit un Peekfon, qui ressemble à un téléphone doté d'un clavier numérique. Pendant six mois, il peut expédier des e-mails de tous les endroits de l'Europe sans avoir à payer de surcharge de roaming. Par la suite, il peut recharger son crédit au prix de 12,90 euros par mois.Pas d'engagement longCe système fonctionne sur le réseau GPRS. « Fon est devenu un MVNO (opérateur mobile virtuel), précise Martin Varsavsky, le directeur général de la société. Le contrat ressemble à une carte prépayée. Si vous êtes français et si vous allez deux fois par an en Angleterre, vous n'aurez besoin que de deux mois de consommation, pas plus. Vous n'aurez pas besoin de signer pour deux ans, comme chez BackBerry. »Le Peekfon est une évolution pour cette société spécialiste de la mutualisation des bornes privées wi-fi au niveau de l'Europe. Pour faire partie de son réseau, il faut acheter un petit routeur spécifique, la Fonera (79 euros maximum) qui se branche sur la boîte d'accès à l'Internet fixe (ADSL). Pour cette application, Fon compte plusieurs partenaires en Europe, dont SFR en France et BT en Grande-Bretagne. La société compte 800.000 membres actifs qui peuvent se connecter sur diverses Foneras à condition d'en trouver une disponible. Fon est rentable : « Au cours du mois d'octobre, nous avons réalisé un chiffre d'affaires de 1 million d'euros et dégagé un bénéfice de 80.000 euros », confie Martin Varsavsky. Par ailleurs, « la Fonera peut servir de mémoire tampon quand vous chargez une vidéo sur Youtube, explique Martin Varsavsky. Elle va envoyer la vidéo vers Youtube au cours des deux prochaines heures et vous n'aurez pas besoin d'attendre ».De souche argentine et vivant en Espagne, l'homme est un entrepreneur en série. Il a déjà lancé plusieurs sociétés comme Jazztel, Viatel, Ya. com qu'il a revendues, pour un montant cumulé de 1 milliard de dollars. Pour Fon, il a sollicité Google, BT, Index Ventures, Sequoia Capital, Ebay et Niklas Zennström (cofondateur de Skype). Pascal Boulard

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :