Les acquisitions se multiplient

 |   |  330  mots
Toutes les opportunités sont bonnes à prendre. BNP Paribas a beau dire qu'elle reste concentrée sur l'intégration de Fortis, cela ne l'empêche pas de multiplier les petites acquisitions. Et si la Belgique est devenue son nouveau terrain de jeu, l'Italie continue d'être une des priorités de la banque. La prise de contrôle de Findomestic intervient alors que la banque française est, selon plusieurs sources, en train de négocier la prise de contrôle de la filiale d'assurance de BNL dont elle détient 49?%. BNL Vita est détenue à 51?% par l'assureur italien Unipol, ancien actionnaire de BNL qui l'avait vendue à BNP Paribas en 2006. Unipol avait conservé un accord de bancassurance pour distribuer ses produits dans le réseau de BNL jusqu'en 2011. La participation d'Unipol dans BNL Vita est valorisée à 238 millions d'euros dans ses comptes. Alors que nombre de banques européennes vendent leurs filiales d'assurance, BNP Paribas s'y renforce. Elle vient aussi de mettre la main sur la filiale d'assurance-vie Dexia Épargne Pension.acteur offensifLa banque est prête à se renforcer dans tous les métiers. La filiale de conservation de titre BNP Paribas Securities Services a annoncé mardi le rachet d'Arlis, une filiale de Lagardèrerave;re. Les pays émergents restent aussi un axe prioritaire. Depuis le mois de février, la banque s'est également renforcée par deux fois au capital de sa filiale ukrainienne, UkrSibbank, pour en détenir désormais 81 % contre 51 % auparavant. Enfin, dans le cadre de l'intégration des filiales de Fortis, BNP Paribas va fusionner les deux entités turques, dont elle deviendra désormais actionnaire majoritaire. Elle détenait auparavant seulement 50 % de son unique filiale TEB. En mai dernier, elle est aussi montée à 34 % dans le courtier indien Geojit. À terme, elle envisage d'en prendre la majorité du capital. Quant à la gestion d'actifs, BNP Paribas n'a pas l'intention de la céder, mais se positionne au contraire comme un acteur offensif de la consolidation. M. Pe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :