Avec l'arrivée de Thierry Lepaon, la roue tourne enfin à la CGT !

Avec l\'adoubement de Thierry Lepaon, la crise de succession à la tête de la CGT vient sans doute, enfin, de connaître son épilogue. De fait, ce mardi 16 octobre, l\'actuel secrétaire général de la confédération, Bernard Thibault a annoncé que la commission exécutive (direction) de la CGT avait choisi, sur sa proposition, Thierry Lepaon, pour lui succéder comme secrétaire général du syndicat. Ce choix a été acquis par 42 voix en faveur de Thierry Lepaon, sept absentions et, signe d\'apaisement,... aucune voix contre. Jamais, depuis la seconde guerre mondiale, la CGT n\'avait connu un tel pataquès pour la désignation de son numéro 1. Certain y verront la preuve que la CGT est en crise, tiraillée de l\'intérieur entre différentes chapelles. D\'autres, à l\'inverse, souligneront l\'évolution démocratique de la centrale qui, maintenant, s\'autorise des débats internes, y compris sur la personnalité de son leader. Situation inenvisageable quand, il y a encore 25 ans, la CGT était considérée comme la \"courroie de transmission\" du Parti communiste français.La situation devenait intenable pour la CGTIl faut dire que cette situation devenait intenable. Depuis le printemps, la CGT était entièrement concentrée sur ses problèmes internes. Résultat, la voix de la CGT ne portait plus Et ce alors que la France venait d\'opter pour une alternance politique. La CFDT a bien profité du terrain laissé libre pour devenir le partenaire privilégié du gouvernement Ayrault depuis la grande conférence sociale des 9 et 10 juillet. Ce sont les idées de la centrale de François Chérèque qui ont été mises en avant... Pas celles de la CGT. En outre, les militants de la CGT commençaient à s\'exaspérérer de la zizanie interne, alors que dans quelques jours vont débuter les opérations électorales en vue de la première élection de représentativité syndicale dans les très petites entreprises. Symboliquement, il serait important pour la CGT d\'arriver en tête... devant la CFDT.Thierry Lepaon, un syndicaliste issu du privéPour autant, les choses ne sont pas encore ficelées. Pour connaître officiellement le successeur de Bernard Thibault - qui passera la main lors du prochain congrès de Toulouse au printemps 2013-  Il faudra attendre la tenue du Comité confédéral national (CCN, parlement du syndicat) les 6 et 7 novembre. \"Il est probable que le CCN \"reprenne à son compte\" ce choix de la Commission exécutive, a déclaré à l\'AFP Bernard Thibault. \"Il me semble qu\'avec un avis aussi massif, favorable de la commission exécutive, le cap est fixé\", a-t-il fait valoir.Selon Bernard Thibault, Thierry Lepaon est capable de rassembler le syndicat, car \"c\'est quelqu\'un qui a fait travailler des équipes ou animé des débats\". Toujours selon Bernard Thibault, son probable successeur a le \"profil\" pour conduire le syndicat. \"Il a une large expérience syndicale, il est issu du privé, du secteur de la métallurgie\" et a aussi une expérience \"au niveau des territoires\", comme responsable CGT en Normandie. Thierry Lepaon anime le groupe de la CGT au Conseil économique, social et environnemental (Cese) ce qui \"en fait un dirigeant au fait des relations intersyndicales et interlocuteur d\'autres forces de la société, patronat et associations\", a expliqué l\'actuel secrétaire général de la CGT. Thierry Le paon est âgé de 52 ans, Normand, c\'est un ancien chaudronnier et ex-salarié de Moulinex (c\'est d\'ailleurs lors du grand conflit dans cette entreprise qui s\'est soldé par la fermeture de plusieurs sites qu\'il s\'était fait connaître).Le grand perdant dans toute cette histoire reste Eric Aubin, chargé du dossier des retraites qui, au départ, semblait le mieux parti pour succéder à Bernard Thibault. Mais ce dernier n\'aura eu de cesse de lui mettre des bâtons dans les roues... 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.