En coulisse

 |   |  340  mots
STRONG>La MGM attaque Canal PlusÀ l'occasion de sa cotation, Canal Plus a révélé être poursuivi en justice par la MGM. La major américaine lui réclame des dommages non spécifiés devant un tribunal new-yorkais. Elle conteste la fin du contrat de fourniture de films à TPS après son rachat par Canal Plus. Elle affirme qu'elle avait renouvelé ce contrat en septembre 2006, comme le texte signé lui en donnait le droit en cas de rachat de TPS. Mais Canal estime que le rachat de TPS n'a effectivement eu lieu que début janvier 2007, soit juste après la fin du contrat avec MGM, qui expirait fin décembre 2006. En tout cas, ce litige peut expliquer pourquoi MGM vend aujourd'hui ses films à Orange.Larcher recevra les leaders syndicaux et patronaux le 2 mars au SénatLe président du Sénat, Gérard Larcher, et la présidente (Union centriste) de la commission des Affaires sociales de cette même assemblée, Muguette Dini, ont invité les leaders des organisations syndicales et patronales à venir présenter aux sénateurs leur agenda social au début du mois prochain, le mercredi 2 mars. Un beau coup pour le président du Sénat, qui entame la « troisième étape de la loi de modernisation du dialogue social du 31 janvier 2007 », dite justement... loi Larcher.Les opérateurs de paris sportifs défient l'UEFALa Ligue des champions a redémarré, et sa cohorte de paris sportifs aussi. Mais, cette fois, les opérateurs de paris ont décidé de défier une fédération, et non des moindres, l'Union des associations européennes de football (UEFA). Comme la Ligue de football pour les matchs en France, l'UEFA veut faire payer aux opérateurs le droit d'organiser des paris en Europe pour tous les matchs de Ligue des champions et d'Europa League. Les opérateurs contestent. Personne, pas même le PMU, la Française des Jeux, Betclic ou Sajoo, n'a signé le contrat. L'UEFA va-t-elle les traîner en justice ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :