« Bene-

 |   |  315  mots
La légende est en marche. Dans un petit livre enquête, abondamment nourri de conversations avec Dominique Strauss-Kahn et avec tous les acteurs de la finance internationale qu'il a croisés dans tous les symposiums de la planète depuis sa nomination au Fonds monétaire international (FMI) en 2007, la journaliste Stéphanie Antoine décrit par le menu la stratégie suivie par le possible candidat des socialistes à l'élection présidentielle de 2012 pour réformer une institution vétuste et détestée dans nombre de pays émergents.On découvre au fil des pages un DSK accroché à son BlackBerry, parcourant le monde tel un Tintin keynésien. Flanqué d'un garde du corps au nom hollywoodien, Spencer, qui murmure dans son micro « Benefactor arrive » quand le directeur général du FMI fait son entrée au numéro 700 de la 19e rue à Washington. « Le Bienfaiteur », un nom de code qui définit à lui seul l'ambition de Dominique Strauss-Kahn à la tête du Fonds. Et demain pour la France ?Le patron du FMI a été servi par les événements. Stéphanie Antoine revient avec minutie sur le rôle joué par Dominique Strauss-Kahn pendant la crise financière et économique de ces trois dernières années. Avec cet avertissement resté célèbre lancé lors du Forum de Davos en janvier 2008 : « On me demande s'il y aura une récession aux États-Unis. L'économie américaine subira en tout cas un sérieux ralentissement, auquel il faut apporter une réponse sérieuse. Pour faire face à la crise, les pays aux économies fortes devraient se préparer à mettre en place un plan de relance, afin de soutenir la demande intérieure. On ne peut pas s'en remettre exclusivement à la politique monétaire »...D'autres ouvrages vont suivre. DSK est une valeur à la hausse sur le marché du livre politique. H. F.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :