Une nouvelle loi bancaire en vue, après le G20L'Élysée aurai...

 |   |  299  mots
Une nouvelle loi bancaire en vue, après le G20L'Élysée aurait l'intention de mettre en place une nouvelle loi « sur la régulation des banques françaises », selon nos informations. Cette loi intégrerait les dispositions prises lors du sommet du G20, notamment en matière de rémunération des dirigeants et traders. Cette loi pourrait aussi obliger les banques françaises à renoncer à avoir des filiales dans les paradis fiscaux.François Fillon attend des banques qu'elles répercutent la baisse des taux...François Fillon a déclaré hier avoir demandé à la ministre de l'Économie, Christine Lagarde, d'être « particulièrement vigilante » sur le fait que les banques répercutent de manière « pleine et rapide » la baisse des taux de la Banque centrale européenne (BCE). « La tendance à la diminution des crédits de trésorerie doit être inversée », a déclaré le Premier ministre.? tandis que Bruxelles les épingle pour les frais cachésLes banques françaises comptent en Europe parmi les championnes des frais cachés onéreux et incompréhensibles pour leurs clients, dénonce la Commission européenne dans un rapport qui sera rendu public mardi prochain. Selon l'AFP, le dossier est très critique pour les banques françaises, mais aussi espagnoles, italiennes et autrichiennes, considérées comme les plus onéreuses pour leurs services.Des ministres pourront témoigner dans le procès FortisUn tribunal d'Amsterdam a autorisé l'association d'actionnaires de FortisEffect à citer comme témoins des ministres des gouvernements néerlandais et belge ainsi que d'anciens dirigeants de Fortis. Le Premier ministre néerlandais, Jan Peter Balkenende (photo), et son ancien homologue Yves Leterme, notamment, seront « très probablement » cités comme témoins, a indiqué à l'AFP l'avocat de l'association, Adriaan de Gier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :