Woerth défend le Premier cercle

 |   |  219  mots
Trésorier de l'UMP et président du club Premier Cercle, qui réunit les gros donateurs du parti présidentiel, Éric Woerth ironise sur les critiques de l'opposition quant à la venue de Nicolas Sarkozy l'autre semaine lors d'une réunion des adhérents du club au Bristol, à Paris. « Le président a déjà participé à quinze réunions de ce type et cela n'avait jamais créé de polémique », rappelle le ministre du Budget.Les présidents de gauche des conseils généraux ont décidé d'entamer une vaste mobilisation contre les réformes territoriales et de la taxe professionnelle. Des contacts sont pris actuellement avec le monde syndical et associatif. Objectif : les sensibiliser au risque d'une baisse des subventions et d'une moins grande qualité du service public, afin de monter une grande mobilisation nationale à Paris, début 2010.Les spéculations vont bon train pour connaître le prochain PDG du CNRS, qui doit remplacer en janvier 2010 à la fois la présidente, Catherine Bréchignac, et le directeur général, Arnold Migus. La nomination d'un industriel, un moment évoqué, ne serait pas la piste privilégiée par le ministère de la Recherche. Si Catherine Bréchignac conserve ses chances, Valérie Pécresse souhaite du sang neuf mais issu du monde de la recherche.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :