L'armée s'inquiète de la facture libyenne

 |   |  335  mots
Qui va payer l'intervention de l'armée de l'air française en Libye ? L'armée s'inquiète déjà fortement du montant de la facture (carburant, missiles tirés, maintien en condition opérationnelle des Rafale...) et de son impact sur le budget investissement de la défense cette année. « Il va falloir payer et l'impact sera très fort », craint-on au sein des armées. Cela devrait se régler en interministériel mais le budget de la Défense devra y contribuer quoi qu'il arrive. Déjà à la peine avec l'incertitude sur les recettes exceptionnelles et la rallonge budgétaire pour les Rafale faute d'export, les militaires craignent des coupes sur les programmes les moins emblématiques.Draghi, candidat allemand pour la BCE ?Selon le « Handelsblatt », le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble soutiendrait la candidature du président de la Banque d'Italie Mario Draghi pour succéder à Jean-Claude Trichet à la tête de la BCE. Mais cette perspective n'enchanterait pas Angela Merkel. Depuis que, en février, l'actuel président de la Bundesbank Axel Weber a annoncé sa démission et le retrait de sa candidature officieuse, Berlin aurait renoncé à présenter un Allemand pour devenir « monsieur Euro ». Sans faire connaître de préférence, même si les partenaires libéraux d'Angela Merkel avaient soutenu le Finlandais Erkki Liikanen.Un conseiller régional Europe Écologie d'IDF mis en examenSuite à la plainte pour diffamation contre X déposée par Veolia contre le documentaire « Water makes Money » (L'eau fait de l'argent), le conseiller régional Europe Écologie, Jean-Luc Touly, l'un des participants, a été mis en examen par la juge Nadine Barthélémy-Dupuis. Cet ancien syndicaliste reconverti en politique avait obtenu sa réintégration comme salarié de Veolia après l'annulation de la procédure de licenciement, qui avait été lancée pour dénigrement et diffamation de l'entreprise. Le documentaire, montré plus de 200 fois dans des cinémas alternatifs, a été diffusé, le 22 mars, sur Arte.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :