Décrochage des Bourses européennes

 |   |  179  mots
À l'annonce de la dégradation de la note des États-Unis par Standard and Poor's, la journée a viré au lundi noir pour les investisseurs du Vieux Continent. À la clôture, le CAC 40 avait plongé de 2,35 %. Une tendance qui se retrouve sur les autres principales places européennes : la Bourse de Milan a décroché de 2,92 %, tandis que le Dax30 de Francfort a perdu de 2,11 %, le Footsie londonien et la Bourse de Madrid 2,1 %. La journée avait déjà mal commencé sur les marchés sur fond de rumeurs persistantes au sujet de la restructuration de la dette grecque, le tout couplé à la publication de résultats mitigés de la part de la banque américaine Citigroup et à la dégradation de la note des banques irlandaises par Moody's. Le secteur bancaire a logiquement été le premier attaqué. Cet élément a d'autant plus pesé sur les marchés que les valeurs financières sont fortement représentées au sein des indices européens. À titre d'exemple, les banques entrent pour 18 % dans la composition du CAC 40. B.H.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :