Pierre et Vacances prend un coup de soleil

 |   |  263  mots
Pourtant en verve depuis le début de l'année avec un titre qui a perdu seulement 1,41 %, l'opérateur immobilier et touristique Pierre et Vacances a annoncé une érosion de son chiffre d'affaires au troisième trimestre en glissement annuel. L'activité du groupe a chuté à 316,40 millions d'euros sur le trimestre clos fin juin, en recul de 0,4 % à données comparables (retraité de l'incidence du décalage des vacances de Pâques en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne et de la sous-traitance de la restauration aux Pays Bas.). La baisse de l'activité du groupe est intégralement due au pôle immobilier qui a perdu 22,2 % au troisième trimestre à 46,3 millions d'euros et qui s'explique par un effet de base défavorable. La commercialisation des logements du Center Parc en Moselle avait contribué à l'apport de 23 millions d'euros au chiffre d'affaires du groupe au troisième trimestre 2008/2009.Pierre et Vacances a également annoncé un retard des réservations en juillet et une stabilité de celles-ci pour les mois d'août et septembre par rapport au même mois de l'année dernière. Le développement des réservations de dernière minute dans un contexte macroéconomique difficile accentue le manque de visibilité du marché sur le futur du groupe, le titre perdait vendredi 4,73 %. Mal suivi par le marché, alors que le titre accueillait ces annonces en perdant du terrain, Le courtier Gilbert Dupont maintient sa confiance dans l'entreprise. Le broker réaffirme son opinion d'achat et son objectif de cours à 87,4 euros, nettement supérieur au cours actuel de 52,99 euros.Mathias ThépotLA VALEUR À SUIVRE? 4,73 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :