La Bourse de Paris manque de nerf pour soutenir le rebond

 |   |  277  mots
Séance sans relief à la Bourse de Paris. Le marché, dont les volumes échangés étaient très faibles, a manqué de force pour soutenir son rebond de la veille et a évolué avec prudence. Le CAC 40, qui avait mis fin mardi à cinq séances consécutives de recul, a cédé 0,41 % à 3.647,93 points mercredi. En attente d'avisDexia a signé la plus forte baisse du CAC 40. Le titre a reculé de 2,03 %. Les autres valeurs bancaires ont également évolué dans le rouge. BNP Paribas a cédé 1,28 % et Crédit Agricolegricole 0,28 %. Société Généralecute; Générale a perdu 1,71 %.Total, la première capitalisation du CAC 40, s'est replié de 0,88 %. Les salariés de la raffinerie Total de Dunkerque ont repris les opérations de purge de gaz des installations, les syndicats n'ayant pas réussi à se mettre d'accord sur la poursuite de l'arrêt du travail.Hors CAC 40, Valeo a baissé de 0,28 %. Le représentant de Pardus Capital Management au conseil d'administration de l'équipementier automobile a démissionné. le Groupe Eurotunnel s'est octroyé 3,5 %. Le consortium au sein duquel l'exploitant du tunnel sous la Manche est allié à Goldman Sachs et à plusieurs fonds d'investissement est l'un des candidats à la reprise de la ligne ferroviaire britannique HS1, a-t-on appris mardi de plusieurs sources proches du dossier.À noter que, Rodriguez a chuté de 12,60 %. Il a subi des prises de bénéfice au lendemain d'une envolée de près de 90 % consécutive à la publication de ventes en forte hausse au troisième trimestre. Et Nicox a bondi de 24,64 %, dans l'attente de l'avis de l'agence européenne du médicament sur le naproxcinod, son médicament phare. Diane Lacaze - 0,41 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :