climat  : Une taxe pour les pays récalcitrants

 |   |  88  mots
Le G20 de Pittsburgh sera précédé d'un sommet sur le climat à New York le 22 septembre. Objectif : relancer des négociations qui s'enlisent. L'Europe est prête à aider financièrement les pays émergents. Mais Paris et Berlin défendront aussi l'idée d'une taxe sur les importations des pays refusant de s'engager sur une réduction de leurs émissions afin d'éviter les distorsions de concurrence. Les pays qui refuseraient de taxer leurs industries polluantes bénéficieraient en effet d'un avantage compétitif significatif. X. H.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :