Paris prend de la hauteur pour répondre

Les élus du Conseil de Paris ont pris mardi une décision historique : le nouveau plan local d'urbanisme permettra d'édifier dans certains quartiers, après enquête publique, des tours de grande hauteur et, plus précisément, des tours d'habitations de 50 mètres de haut et des tours de bureaux allant jusqu'à 180 mètres. Le précédent plan d'occupation des sols de 1977 ne permettait pas de dépasser 37 mètres. Le nouveau règlement vise pour l'heure le secteur Masséna-Bruneseau dans le XIIIe, où 178.000 m2 de nouveaux logements sont prévus dont 50 % de logements sociaux. Il permettra aussi d'édifier de nouvelles tours de bureaux comme la tour Triangle dans le XVe ou le futur tribunal de grande instance aux Batignolles dans le XVIIe. Une crise aiguëLa crise du logement, dénoncée par les associations d'aide aux plus démunis comme par les experts du secteur, est aiguë dans la capitale où les prix immobiliers atteignent des niveaux proche du déraisonnable (jusqu'à 28.000 euros le mètre carré dans le neuf sur le site de l'ex-hôpital Laennec). Dans l'ensemble de l'Île-de-France, le besoin de logements est évalué à 60.000 à 70.000, or seuls 34.852 logements neufs y ont été mis en chantier en 2009. « Construire en hauteur peut permettre d'optimiser un foncier rare et cher dans la capitale si les prix des terrains sont maîtrisés, affirme Gilbert Emont, conseiller à l'Institut de l'épargne immobilière et foncière. Mais ce n'est qu'un début de réponse. Il serait judicieux de mener une réflexion à l'échelle du Grand Paris et de mettre en place un syndicat du logement en Île-de-France sur le modèle du Stif dans les transports. » « Cette décision va dans le bon sens : Paris doit faire partie des villes-monde qui ont toutes des tours, note Hervé Manet, président de la Fédération des promoteurs immobiliers d'Île-de-France. Sophie Sanchez

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.