Annulation de dette record pour le Congo-Kinshasa

 |   |  331  mots
LE Club de Paris, qui réunit 19 pays créanciers, et le Brésil ont accordé jeudi à la République démocratique du Congo (RDC) une remise de dette de 7,35 milliards de dollars. Cette annulation s'inscrit dans le cadre de l'initiative renforcée en faveur des pays pauvres très endettés (initiative PPTE renforcée).La RDC a célébré ses 50 ans d'indépendance cet été. Souvent considéré comme un scandale géologique tant son sous sol est riche en matières premières, l'ex-Zaïre de Mobutu a connu deux conflits extrêmement meurtriers (1996-1997 et 1998-2003). Dotée d'immenses réserves minières (or, cuivre, cobalt, diamants), la RDC reste l'un des pays les plus pauvres de la planète. Éligible à l'initiative pays pauvres très endettés (PPTE), le pays a atteint cet été le « point d'achèvement » de l'initiative PPTE ouvrant la voie à une annulation de dette substantielle. Même après l'annulation du club de Paris, la dette extérieure du pays atteint encore 6,35 milliards de dollars, selon le FMI.Invitation très claire En contrepartie de cette annulation de dette, le Congo va devoir consacrer une partie du service de la dette à des dépenses sociales comme l'éducation ou la santé. Pour Olivier Vallée, spécialiste de l'Afrique centrale, « c'est une invitation très claire au président Joseph Kabila pour qu'il organise des élections au plus vite ». « Cela permettra également au Congo Kinshasa de reprendre les négociations avec le club de Londres qui réunit les créanciers privés, essentiellement les banques, auprès duquel le Congo a toujours une ardoise de 1,5 milliard de dollars », explique Olivier Vallée. Les créanciers du Club de Paris ont toutefois fait part de « leur préoccupation à propos du climat des affaires et ont demandé à la RDC de procéder à de nouvelles réformes pour améliorer encore la gouvernance, la primauté du droit et la lutte contre la corruption ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :