Bras de fer en vue autour de l'outil de mesure

 |   |  369  mots
Le monde de la radio se prépare à une nouvelle guerre de religion. En effet, les radios sont très divisées sur le passage à une mesure automatique de l'audience, au lieu du sondage déclaratif utilisé actuellement. Médiamétrie veut lancer un test l'été prochain à partir de téléphones mobiles, équipés d'une puce qui capte le son entendu et reconnaît le programme de telle ou telle station. Seuls deux groupes y sont favorables. D'abord, Alain Weill, patron de RMC, qui se dit « très favorable » à un test de la mesure automatique « même si sans doute cela profitera un peu aux radios musicales, car on tiendra alors compte de la musique d'ambiance entendue au restaurant, dans les magasins ou les ascenseurs... Le sondage déclaratif est certes fiable mais un peu dépassé, très imprécis et pas assez fréquent. Il ne permet donc pas de mesurer les variations d'audience lors de grands événements, comme le Mondial ».Même son de cloche chez NRJ qui se dit « très favorable » à la mesure automatique, et rappelle qu'elle est désormais largement utilisée aux États-Unis. Là bas, Clear Channel s'est félicité de son adoption, « un grand plus pour l'industrie », car elle est « plus fiable ».« Audience fantôme »En face, les opposants sont nombreux. « Le pic d'audience de la radio est le matin, or à cette heure le téléphone mobile est souvent éteint », dit l'un d'eux. Le seul à déclarer ouvertement son opposition est Skyrock, pour qui la mesure automatique est « une audience fantôme qui ne vaut rien, une dégradation de la mesure » car elle « ne tient pas compte de l'écoute active de l'auditeur, qui est la seule qui a de valeur ». Interrogées, RTL et Radio France se refusent à tout commentaire, mais auraient aussi exprimé de fortes réticences lors des réunions du comité radio de Médiamétrie, où aucun vote sur le sujet n'a encore eu lieu. Enfin, Europe 1 ne serait ni pour ni contre : la radio de Lagardèrerave;re assure ne pas avoir pris de position à ce stade, et attendre pour cela d'avoir des réponses à toutes ses questions. Jamal He

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :