En France, les prix se stabilisent, mais ils flambent à Paris

Y aurait-il une exception française en immobilier ? À première vue, le marché semble reparti et la crise effacée. Début juillet, le réseau d'agences Century 21 faisait état d'une forte augmentation, au premier semestre, du prix moyen au mètre carré. De 8,48 % à l'échelon national et de 14,97 % à Paris sur un an. En réalité, les prix commencent déjà à s'assagir après la surchauffe du début d'année, due sans doute à un rattrapage après un gel des transactions, mais aussi au très bas niveau des taux d'intérêt. Selon la Fnaim, la hausse des prix des appartements anciens n'a pas dépassé 2,5 % en moyenne au troisième trimestre 2010 par rapport au trimestre précédent, ceux des maisons restant stables. Au global, la progression moyenne s'établit à 0,8 % sur 12 mois à fin septembre 2010 (+ 0,4 % pour les appartements, + 1,2 % pour les maisons).Dans certaines régions, les prix sont toujours en berne sur un an avec des baisses qui s'étagent entre ? 2,5 % et ? 6 % pour les appartements dans le Languedoc-Roussillon, la Franche-Comté, la Lorraine, les Pays de la Loire et en Rhône-Alpes. Les prix des maisons reculent dans les mêmes proportions en Basse-Normandie, en Picardie et en Lorraine.A contrario, la hausse des prix à Paris est impressionnante : elle a atteint selon la Fnaim + 9,7 % au troisième trimestre 2010 par rapport au troisième trimestre 2009 et + 4,5 % sur 12 mois par rapport aux 12 mois précédents, à comparer à une évolution à Lyon de respectivement + 7,4 % et + 2,4 %. Mais cette flambée fait figure d'anomalie, et est liée à la profondeur du marché de l'emploi en Île-de-France, à la très forte centralisation de l'Hexagone par rapport aux autres pays européens et au retard chronique de construction de logements neufs en Île-de-France. S'il y a une exception française, elle est parisienne. S. Sa.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.