EN BREF

 |   |  337  mots
STRONG>l'association des régions critique la réforme territorialeLe président socialiste de l'Association des régions de France (ARF), Alain Rousset (photo), a critiqué le 24 mai le projet de loi de réforme territoriale, texte examiné le 25 mai à l'Assemblée nationale. « La création du conseiller territorial va brouiller les cartes et réduire la région à une sorte de syndicat interdépartemental. C'est un retour aux années 70 », a-t-il déclaré à l ?AFP, parlant d'une réforme « inacceptable ».Le recours aux heures sup s'est stabilisé début 2010Au premier trimestre 2010, le volume d'heures supplémentaires est resté quasiment stable par rapport à la même période de l'année précédente (- 0,3 %), selon l'Acoss. La tendance s'améliore par rapport aux troisième et quatrième trimestres 2009 (respectivement - 8,8 % et - 5,2 %). Mais le volume reste encore inférieur de 11 % à la fin 2008. Le FMI fait la leçon à madrid L'Espagne doit se réformer en profondeur dans un contexte de reprise économique fragile, estime le Fonds monétaire international, pointant le « dysfonctionnement » du marché du travail dans son rapport annuel sur l'Espagne publié lundi. L'institution estime que, après une reprise molle, la croissance économique devrait être de l'ordre de 1,5 % à 2 % sur le moyen terme. Le 12 mai dernier, le gouvernement espagnol avait annoncé une forte réduction des salaires de la fonction publique et des dépenses d'investissement de l'Etat, dans le but d'économiser 15 milliards d'euros cette année et l'an prochain. L'Algérie mise massivement sur les investissements publics L'Algérie a adopté lundi un plan quinquennal (2010-2014) d'investissements publics de 286 milliards de dollars destiné notamment au développement des infrastructures de base et à l'achèvement des projets en cours. Plus de 40 % du montant du nouveau plan sera réservé à l'amélioration du développement humain avec la réalisation notamment de près de 5.000 établissements de l'Education nationale, 600.000 places pédagogiques universitaires.L'Algérie projette de construire plus de 1.500 infrastructures de santé dont 172 hôpitaux et 45 complexes spécialisés de santé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :