La syndicalisation, principal enjeu pour FO

 |   |  196  mots
Jean-Claude Mailly gardera un bon souvenir du vingt-deuxième congrès de Montpellier. Il a été réélu haut la main - 5.829 votes favorables sur 5.898 suffrages exprimés - à la tête de la troisième centrale syndicale française. Le leader de Force ouvrière, qui s'est posé en champion de l'indépendance et de la liberté syndicale, en défendant «un axe FO-FO» face à un «axe CGT-CFDT», a fait carton plein. Le rapport d'activités a été adopté à 97,27%.En place depuis 2004, Jean-Claude Mailly aborde plutôt sereinement son nouveau mandat. Il lui reste toutefois à réussir le développement de son organisation, principal enjeu de ces trois prochaines années. Des échéances électorales importantes vont d'ailleurs vite arriver. Hormis 2013, date du premier cycle de recueil des résultats de l'audience syndicale dans les entreprises privées, [Ndlr] il y aura les élections du 20 octobre 2011 dans les fonctions publiques d'État et hospitalière, les élections sur sigle dans les TPE au deuxième semestre et les nombreuses élections à venir dans les entreprises. De ces résultats - qui seront examinés à la loupe - dépendra l'avenir de Force ouvrière. I. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :