Accord salarial dans les caisses régionales du Crédit Agricole

 |   |  288  mots
« C'est une bonne nouvelle », s'est félicité un représentant syndical d'une caisse régionale qui avoue être surpris que les négociations sur les salaires aient abouti aussi vite. En effet, en 2010, les négociations avaient été compliquées au point que les syndicats s'étaient invités à l'assemblée générale de Crédit Agricolegricole SA pour faire entendre leurs revendications. La semaine dernière, les représentants syndicaux des caisses régionales et la Fédération Nationale du Crédit Agricolegricole (FNCA) représentée par une délégation patronale présidée par Patrice Cheramy, directeur général de la caisse Atlantique Vendée, s'accordaient sur la politique salariale de 2011 pratiquées dans les caisses.Trois composantes constituent le salaire fixe dans les caisses régionales : la RCE (rémunération conventionnelle de l'emploi) qui représente environ 80 % du salaire, la RCI (rémunération conventionnelle individuelle, 17 %) et la RCP (rémunération conventionnelle professionnelle, 3 %). Les partenaires sociaux ont obtenu une augmentation brute d'environ 2,98 %. À ce salaire fixe s'ajoute une part variable comprise entre 17 % et 25 % en fonction des caisses régionales.Clause de revoyureSi avec cette augmentation, la hausse du salaire entre le 1er avril et le 31 décembre 2011 est inférieure à 350 euros bruts, la direction versera la différence en janvier 2012. Par ailleurs, une clause de revoyure en fonction de la variation de l'inflation est aussi prévue. Cette augmentation entre en vigueur à partir du 1er avril 2011, contre le 1er juillet traditionnellement. L'accord est désormais à la signature chez les partenaires sociaux. Les syndicats UNSA, SNECA et CFDT ont déjà indiqué qu'ils le signeront. Ce qui n'est pas le cas de la CGT, FO et la CFTC. T. S.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :