Le centre-droit suédois contraint à un compromis

1 mn

Fredrik Reinfeldt, le Premier ministre suédois, n'a remporté qu'à demi les élections législatives de dimanche. Sa coalition de centre-droit, au pouvoir depuis quatre ans, est certes arrivée en tête du scrutin, en recueillant 49,3 % des voix, mais elle a perdu sa majorité absolue au Riksdag, le Parlement suédois, plongeant ainsi le pays dans l'incertitude politique. La faute notamment aux Démocrates de Suède (SD), une formation xénophobe d'extrême-droite qui, en récoltant 5,7 % des suffrages, fait une entrée fracassante au Riksdag. Forte de ses 20 mandats selon des résultats provisoires, les SD ont désormais le rôle d'« arbitre » que redoutaient tant les partis politiques traditionnels. Mais Reinfeldt reste sur son refus de s'allier avec SD, et espère trouver le soutien chez les Verts et leur a ainsi tendu la main peu après les premiers résultats connus. « Il est de notre responsabilité, a déclaré le chef du gouvernement suédois, compte tenu de la situation parlementaire actuelle, de rechercher un soutien plus large et (...) cette recherche doit débuter par des discussions avec les Verts ». Un tel rapprochement n'aurait en soit rien de surprenant, indiquent plusieurs analystes. Profonds désaccordsTandis que la très populaire chef de file des Verts, Maria Wetterstarnd, souligne que « les Verts ne sont pas un parti de gauche », leurs positions rejoignent celles du gouvernement sur plusieurs points, comme les facilitées accordées aux petites et moyennes entreprises et la question des écoles privées. Mais preuve que des désaccords profonds subsistent ? sur le climat et le nucléaire civil notamment ?, Maria Wetterstrand a indiqué lundi que les Verts « ne soutiendront pas le gouvernement ». Bref, les doutes qui pèsent sur la composition de la future coalition gouvernementale en Suède sont loin d'être levés.Sébastien Buffet, à Stockholm

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.