Renault va lancer dans deux ans une petite voiture à 5000 euros

 |   |  528  mots
trong>Renault doit «annoncer en début d\'année prochaine le lancement d\'une future voiture à 5000 euros», selon une source industrielle. Cette sous-Logan à bas coûts devrait «être commercialisée fin 2014». Développée en partenariat avec le japonais Nissan, cette petite voiture peu onéreuse doit être produite à Chennai, en Inde. Viendra-t-elle en Europe? Pas a priori. «Les coûts logistiques seraient trop importants». Et il n\'est pas prévu, à ce stade, de l\'industrialiser en Roumanie ou au Maroc. Mais, ne disait-on pas au début des années 2000 que la Dacia Logan ne viendrait jamais en Europe occidentale? Ce modèle est en tous cas indispensable en Inde pour rivaliser avec les Suzuki Maruti d\'entrée de gamme, les Logan étant plutôt là-bas considérées comme des modèles de gamme moyenne. Ce véhicule pourrait être ultérieurement industrialisé en Amérique du sud.Une voiture à 3000 eurosMais la descente en gamme des véhicules à bas coûts n\'est pas terminée. Renault et son allié Nissan planchent par ailleurs sur une voiture encore moins coûteuse «Ultra Low Cost» (très bas coûts) «autour de 3.000 euros». Ce véhicule est également destiné à l\'Inde pour rivaliser avec la Tata Nano. Mais, pour l\'instant, «les ingénieurs ne sont pas parvenus à un niveau de sécurité suffisant», selon nos informations. L\'Alliance Renault-Nissan a encore du pain sur la planche. «Cette plate-forme sera pour l\'Inde, l\'Afrique, certains pays d\'Amérique du sud», avait expliqué à La Tribune le PDG de Renault et Nissan, Carlos Ghosn, au début de l\'année, en marge de l\'inauguration du site marocain de Tanger. Carlos Ghosn avait alors affirmé que ce véhicule arriverait avant 2016.Près d\'un million de ventesAlors que Renault manque cruellement de nouveautés dans ses gammes traditionnelles, il multiplie les nouveautés dans sa gamme «Entry». Cette année, il aura commercialisé quatre modèles entièrement nouveaux: le monospace Lodgy, l\'utilitaire (et dérivé ludospace) Dokker, les emblématiques Logan II et Sandero II. La production de la gamme «Entry» représente le tiers des ventes du groupe Renault, qui devrait en écouler près d\'un million d\'unités en 2012, dont 62% sous la marque au losange proprement dite et 38% sous le label roumain Dacia réservé à l\'Europe (hors Russie) et à l\'Afrique du nord.Forte margeRoi du «bas coûts», Renault gagne de l\'argent sur sa gamme «Entry», malgré des prix de vente peu élevés (à partir de 7700 euros pour une Logan II en France). La gamme «Entry» «avait un objectif de marge opérationnelle de 6%. Nous l\'avions fixé dans le scepticisme général. Or, aujourd\'hui, la marge est largement supérieure à 6%. C\'est la gamme la plus profitable de l\'entreprise», soulignait Carlos Ghosn en présentant à la mi-février les résultats financiers du groupe français. La marge sur la gamme «Entry» tournerait même, selon nos informations, autour de 10%. Pas si loin de celles enregistrées par BMW ou Audi, spécialistes allemands du haut de gamme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :