Promesses pour le Sud

 |   |  210  mots
Enjeu clé des négociations, la question de l'aide financière aux pays du Sud est l'une des rares à avoir progressé. Au fil de la conférence, les pays riches ont promis de fournir 30 milliards de dollars sur la période 2010-2012, via des institutions internationales. Entre 2012 et 2020, ils s'engagent à mobiliser jusqu'à 100 milliards de dollars par an. Le Fonds vert climat sera créé, affirme l'accord. Aux pays du Sud qui doutent que l'argent promis sera autre chose que de l'aide publique au développement recyclée, l'accord répond : « Des financements amplifiés, nouveaux et additionnels, prévisibles et adéquats, et un meilleur accès [au marché, Ndlr] seront apportés [?] pour activer et soutenir une réduction des émissions, y compris des fonds pour réduire les émissions dues à la déforestation et à la dégradation de la forêt [?]. » Les financements devront provenir de sources variées (publiques, privées, marché carbone), « y compris des financements innovants » ? comme l'espérait la France. « On souhaite maintenir toutes les options (une taxe sur les transactions financières ou sur le fioul maritime) ; on aura besoin de plusieurs financements innovants », a commenté vendredi Nicolas Sarkozy. Un groupe de haut niveau sera mis en place au début de 2010. L. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :