Somfy accélère son implantation en Chine

 |   |  304  mots
Le quatrième trimestre aura été placé sous le signe des arbitrages d'actifs pour Somfy. Deux mois après avoir annoncé le projet de vente de sa participation de 32,95 % dans le capital d'Agta Record, le fabricant d'équipements électriques à destination de l'habitat vient de boucler une acquisition en Chine. La société a racheté, via sa structure d'investissement basée à Hong Kong, 70 % du capital de Ningbo Dooya, le premier fabricant chinois de moteurs pour les rideaux et les volets roulants. En outre, Somfy a l'intention de porter sa participation de 80 à 95 % dans LianDa, spécialiste chinois de la production de moteurs tubulaires. Au total, les deux cibles réalisent un chiffre d'affaires de 45 millions d'euros et représentent un investissement global de 111 millions d'euros. Et cela alors que Somfy devrait, selon les équipes de Gilbert Dupont, générer un chiffre d'affaires de 839 millions d'euros (avant intégration de ces nouveaux éléments) cette année, et pèse 1,28 milliard d'euros en Bourse. L'activisme du groupe en termes de croissance externe séduit le marché. bonnes perspectivesTrès entourée, l'action a bondi de 3,53 % à 161,51 euros en clôture, s'offrant ainsi un nouveau plus-haut annuel. Cela porte à 26,18 % l'envolée du titre depuis début janvier. Moins que les sommes en jeu, c'est l'opportunisme de Somfy sur un marché à fort potentiel que semblent saluer les investisseurs. Le tout sachant que les 110 millions d'euros d'investissement liés à ces acquisitions seront couverts par les 100 millions d'euros provenant de la cession en cours d'une partie du capital d'Agta Record et dont les premiers fruits tomberont dans le courant de l'année 2011. Ces bonnes perspectives permettent aujourd'hui à l'action de s'échanger à un prix supérieur à son niveau de cours moyen depuis janvier 2007, soit 161 à 162 euros. Malgré cela, Gilbert Dupont estime encore le potentiel de hausse du titre à près de 20 %. F. M. + 3,53 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :