Un site Internet de finances personnelles dédié aux femmes

 |   |  391  mots
Mafourmi.com est un site d'épargne « tout spécialement conçu pour les femmes ». Le concept est, de prime abord, un peu étonnant. Pour Jean-Pierre Corbel, président du groupe Corbel, qui a lancé ce site Internet en mars 2009, il s'agit d'apporter une solution aux problématiques financières des femmes, qu'elles soient mariées, célibataires, divorcées, mères de famille... Car les femmes ont, selon lui, une vision de leur patrimoine différente de celle des hommes. Il s'est donc entouré d'une équipe d'expertes - car « les femmes parlent aux femmes » - qui conseillent et informent sur des thématiques allant de l'assurance-vie à la dépendance, en passant par l'épargne, ou l'assurance décès. Mafourmi.com s'engage à ce que l'équipe réponde sous 48 heures. Le site propose également gratuitement, avec l'aide du cabinet de conseil en gestion de patrimoine Corbel Conseil, une analyse patrimoniale gratuite.Côté produits, les internautes peuvent souscrire directement sur le site et à des conditions préférentielles, des assurances de différents partenaires (ACMN, MMA, April...). Par exemple, Valorium Vie est un multisupport en ligne spécifiquement conçu pour le site féminin par ACMN (Crédit Mutuel). Gratuité des frais d'entrée et d'arbitrage, présence de deux fonds en euros (taux de 4,6 % net en 2009 pour Internet Opportunités et 3,7 % pour Sélection Rendement), large palette d'unités de compte... Un bon contrat, mais sans originalité par rapport aux autres multisupports en ligne de l'assureur (Assurancevie.com, Epargnissimo, Hedios...).A la question, inévitable, de savoir si les femmes ont réellement besoin d'un site dédié pour répondre à leurs questions sur l'épargne, ou si elles seront quand même capables de s'en sortir avec des sites « mixtes », une réponse s'impose : elles sont avant tout perçues comme... une cible commerciale. La croissance de l'audience Internet est désormais portée par le sexe féminin. Et 46 % d'entre elles ont déjà fait des achats en ligne. Argumentation particulièreJean-Pierre Corbel justifie autrement sa démarche : « Quand il s'agit d'argent, le mari prend toujours un peu le devant. Une femme a plus de mal à exprimer ses désirs. Pourtant, elle ne veut pas construire son avenir patrimonial en complète dépendance du conjoint. » Pas sûr que toutes les femmes partagent cette analyse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :