Les banques sont de moins en moins nombreuses dans la zone euro

 |   |  382  mots
La zone euro comptait 7 059 banques au 1er janvier 2013 c\'est-à-dire 474 de moins qu\'au 1er janvier 2012. La baisse globale sur un an du nombre d\'établissements est donc de 6%, selon les dernières statistiques publiées par la Banque Centrale Européenne (BCE) lundi 21 janvier. Mais les situations sont contrastées selon les pays. Plus que des \"banques\", il s\'agit en fait de l\'ensemble des établissements financiers recensés par la BCE ce qui regroupe non seulement les banques stricto sensu, mais aussi les banques centrales, ainsi que les établissements de crédit et de dépôt et même les fonds monétaires installés en zone euro.La Slovaquie perd 30% de ses établissements financiers et la France 9%Le recul a été particulièrement fort en Slovaquie avec -30%, mais aussi au Luxembourg -22%, un pays pourtant très tourné vers la finance et la gestion de fortune. La France n\'est pas en reste avec une baisse de -9%, légèrement plus important qu\'en Espagne et en Finlande où la diminution n\'est \"que\" de 8%. Malgré la baisse française, les établissements financiers de l\'Allemagne et la France représentaient 42% de tous les établissements en zone euro au 1er janvier 20123, soit la même proportion qu\'un an auparavant, selon la BCE. En nombre, c\'est le Luxembourg qui a perdu le plus d\'établissements financiers avec -124, suivi de la France (-105) et de l\'Italie (-55).Une baisse continue du nombre de banques depuis 1999La BCE constate que malgré l\'élargissement de la zone euro depuis sa création en 1999, le nombre d\'entités n\'a cessé de reculer :  2 797 banques ont disparu soit une chute de 28%. Plusieurs explications peuvent être avancées : les fusions-acquisitions qui ont réduit le nombre des enseignes mais également les crises successives (2001, 2008, 2011) ainsi que le durcissement de la réglementation bancaire et des normes prudentielles de Bâle. Certains banquiers n\'hésitent pas à dénoncer d\'ailleurs la distorsion de concurrence que représente cette réglementation qui pénalise les banques françaises et européennes face aux banques américaines.  L\'Union européenne a dans son ensemble perdu 511 établissements financiers depuis le 1er janvier 2012, à 9 076 établissements au 1er janvier 2013.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :