La collecte de déchets électriques et électroniques s'intensifie

Plus de 5 kg par habitant et par an. Le volume de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) jeté par habitant est en forte augmentation. Interdit de poubelles ménagères depuis 2006, les DEEE font l'objet d'une filière de collecte spécifique, qui en a ramassé 371.000 tonnes en 2009, a indiqué hier lundi la secrétaire d'État à l'Écologie Chantal Jouanno. Soit un volume de 5,7 kg par habitant et par an contre 4,5 kg l'année précédente et 2,5 kg en 2007.Parmi ces déchets, les abandons d'appareils électroménagers hors froid (lave-linge, lave-vaisselle et autres cuisinières) représentent 39 % des volumes récupérés. Suivent les écrans (téléviseurs, ordinateurs...) avec 21 % des volumes jetés, puis le gros électroménager froid (réfrigérateurs, congélateurs), qui représente 20 % des DEEE. Les lampes ne représentent que 1 % des collectes, les petits appareils (outillage, jouets, hi-fi...) 19 %. Ces derniers pourraient être bien plus volumineux s'ils ne faisaient l'objet d'un traitement particulier des ménages qui souvent les conservent plutôt que de s'en débarrasser. On évalue ainsi entre 80 et 100 millions le nombre des téléphones portables qui dormiraient dans les tiroirs.10 kg d'ici à 2014Pour les années à venir, le gouvernement table sur un développement de la filière et se fixe comme objectif d'atteindre une collecte de 10 kg de DEEE par habitant et par an d'ici à 2014. Parmi les outils que les organismes de collecte agréés comptent développer figure la mise à disposition, dans de nombreux endroits stratégiques urbains, de poubelles spécialisées pour les DEEE à l'instar des conteneurs qui existent actuellement pour le verre. Elles permettront de se débarrasser rapidement de ces vieux produits sans en avoir en acquérir un comme c'est le cas aujourd'hui chez de nombreux distributeurs.La réussite de cette collecte, dont s'est félicitée Chantal Jouanno en relevant que « les objectifs européens ont été dépassés », a parallèlement permis un bon recyclage des matériaux contenus dans les appareils concernés (plomb, cuivre, or, fer, produits chimiques, mercure...). Le taux de recyclage a atteint 81 % en 2008, contre 13 % des DEEE qui ont été détruits, 5 % employés sous forme de valorisation énergétique, 2 % réemployés et 0,04 % dont les pièces ont été réutilisées.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.