Par Marie PellefiguePour diversifier votre patrimoine à haut...

 |   |  203  mots
Par Marie PellefiguePour diversifier votre patrimoine à hauteur de 5 % à 20 % : investissez dans le foncier rural. Les terres agricoles et les vignes exigent de dégager du temps pour la gestion. La forêt, en revanche, est moins chronophage. Cette valeur refuge est néanmoins réservée aux particuliers fortunés, car « il est difficile de trouver de belles entités à gérer à moins de 500.000 ou 600.000 euros », confie Benoît Lechenault, responsable d'Agrifrance. Les épargnants moins riches se tourneront vers des parts de groupements fonciers forestiers (GFF), accessibles à partir de 100.000 ou 150.000 euros, « elles bénéficient des mêmes abattements en termes d'ISF, mais l'épargnant n'est propriétaire que d'une partie de forêt », précise Benoît Lechenault.L'avantage d'une forêt, en termes d'ISF, est qu'elle bénéficie d'un abattement de 75 % si sa valeur n'excède pas 100.393 euros (50 % au-delà). Vous ne déclarerez donc que 25 % de vos bois au fisc. « Pour bénéficier de cet avantage fiscal, il faut que le propriétaire souscrive auprès de l'administration fiscale un ?plan sain de gestion, un document qui reprend ses obligations en termes de gestion et d'exploitation du massif? », souligne Benoît Lechenault. La solution verte pour se diversifierla forêt

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :