La vente de Médi-Partenaires confirme le retour des gros LBO en France

Un milliard d'euros. Depuis l'automne 2008 et le rachat de Converteam par Barclays Private Equity et LBO France, aucune opération de LBO (rachat avec un recours à l'emprunt) n'a franchi ce palier symbolique en France. Avec Médi-Partenaires, l'opérateur de cliniques détenu par LBO France, ce pourrait être chose faîte. Un mandat a été confié au printemps à la banque d'affaires Rothschild pour vendre la société. D'après nos informations, les offres de premier tour seront remises cette semaine. Plusieurs poids lourds du capital-investissement sont sur les rangs : 3i, Advent, Apax France, Blackstone, KKR et TPG. D'après plusieurs sources proches du dossier, la valorisation de Médi-Partenaires oscille entre 1 et 1,1 milliard d'euros, soit 10,5 à 11,5 fois sa marge brute opérationnelle (environ 95 millions d'euros). « Ce prix est élevé, certes, mais est conforme aux pratiques dans le secteur de la sant頻, remarque un banquier. « Les acteurs industriels concurrents de Médi-Partenaires seront certainement plus enclins à payer cette somme en raison des synergies qu'ils pourront réaliser. » Une analyse qui place notamment Apax et Blackstone en pôle position, puisque ces deux fonds d'investissement comptent déjà dans leur portefeuille un opérateur de cliniques (Capio et Vitalia, respectivement). Ces deux sociétés figurent parmi les leaders de l'hospitalisation privée en France. le troisième LBO Pour Médi-Partenaires, il s'agirait du troisième LBO. Barclays Private Equity, Cobalt et Sagard avaient racheté le groupe en mars 2005 pour 310 millions d'euros, avant de le céder en février 2007 à LBO France et le management pour plus de 600 millions d'euros. Seul fonds à réinvestir dans l'opération, Barclays avait conservé 12 % du capital.   Ces dernières années, le spécialiste des cliniques a enregistré une forte croissance. A titre d'exemple, son chiffre d'affaires avait bondi de 25 % en 2008, à 470 millions d'euros. Cette année-là, il a investi près de 100 millions d'euros pour des opérations de croissance externe. A ce jour, le groupe possède une trentaine de cliniques, spécialisées dans les soins de court séjour.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.