Un nouveau site pour Turbomeca

Le français Turbomeca, leader mondial de la turbine d'hélicoptère a inauguré lundi, en présence de Nicolas Sarkozy, l'usine qu'il vient de bâtir pour 140 millions d'euros sur son site historique de Bordes (Pyrénées Atlantiques). Un site qui va améliorer sa compétitivité. « L'ancien était au bout du bout. Au fil des ans, il avait fini par devenir un patchwork qu'il nous était devenu impossible d'améliorer », a précisé Pierre Fabre, président de cette filiale de Safran. Confiance à moyen termeAvec ce nouveau site Joseph Szydlowski, du nom du fondateur de la société en 1940, Turbomeca espère diviser par plus de deux la durée du cycle de production de ses turbines et ainsi préserver ses parts de marché mondiales (46 % aujourd'hui). Il n'a pas été épargné par la crise, avec des cadences en baisse d'environ 30 %. Mais il prévoit pour 2010 et 2011 un chiffre d'affaires stable à 1 milliard d'euros ou en légère hausse, puis un retour net à la croissance dès 2012. « Nous sommes confiants sur le moyen terme grâce au marché des appareils puissants. Celui des moteurs légers restera difficile pour longtemps » estime Pierre Fabre. Turbomeca, qui consacre 11% de ses revenus à la R&D, profite des renouvellements dans les pays occidentaux et il mise aussi fortement sur les pays émergents. Frank Audonnet

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.