Quand Jean-François Copé propose de réduire "de 10% la dépense publique"

 |   |  362  mots
2017 dans le viseur. Après les déchirements de l\'année précédente, l\'opposition tente de se mettre en ordre de bataille pour préparer les élections municipales de 2014. L\'actuel président de l\'UMP, Jean-François Copé, s\'est ainsi livré dans une interview au Figaro Magazine à paraître vendredi, dont un extrait a été publié sur internet,  à un exercice de mise en avant d\'un \"programme\".>> Lire aussi : 55 millions d\'euros, c\'est le montant total de la dette de l\'UMPLe député-maire de Meaux propose ainsi de \"réduire de 10% la dépense publique\" et de réaliser ainsi 130 milliards de dépenses en moins, si son camp arrivait au pouvoir.  \"La moitié de ces économies serait consacrée à rembourser la dette, et l\'autre moitié à rendre du pouvoir d\'achat aux ménages et de l\'oxygène aux entreprises\", promet-il. Ce fameux \"oxygène\" se concrétiserait par une baisse de \"10% des charges sociales\" pour \"donner tout de suite 40 milliards d\'euros aux entreprises, financés pour moitié par la TVA et l\'autre moitié par des économies dans les dépenses\". Le député évoque en outre le régime d\'auto-entrepreneur dont le projet de réforme a été dévoilé la veille.  \"Mieux aurait-il valu simplifier celui des artisans et des commerçants\", commente-t-il.Réduction des dépenses: le \"modèle\" allemandEn matière d\'économies budgétaires, le grand rival de François Fillon à l\'UMP suggère un alignement de l\'indemnisation du chômage sur le système allemand, avec une dégressivité des allocations. Concernant le système de retraite, il prône, sans surprise, un recul de l\'âge légal de départ à 65 ans et une refonte globale aboutissant à l\'unification du système pour les secteurs privé et public.Pour la méthode, la référence GaullisteEnfin, sa méthode trancherait avec la concertation prônée par François Hollande puisque Jean-François Copé propose de gouverner par ordonnances pendant les six premiers mois du mandat, \"comme le fit le général de Gaulle en 1958\". 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :