Un départ à la retraite sur deux non remplacéLa règle du non...

 |   |  150  mots
Un départ à la retraite sur deux non remplacéLa règle du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite constitue, depuis 2007, l'un des engagements de Nicolas Sarkozy pour réduire les dépenses publiques. En contrepartie, le président de la République a promis aux fonctionnaires qu'une partie des économies réalisées leur serait rétrocédées, sous forme de revalorisation de grilles indiciaires, de plans spécifiques d'amélioration du déroulement de leurs carrières, et de réforme de leur compte épargne-temps. La règle présidentielle a abouti à la suppression de 23.000 postes pour la seule fonction publique de l'État en 2008, 30.600 en 2009 et 33.734 prévus en 2010. L'an prochain, les économies ainsi réalisées devraient atteindre 950 millions d'euros pour une masse salariale de 82 milliards. Près de 450 millions (contre 430 millions en 2009) seraient rétrocédés collectivement aux agents en activité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :