Espoir de reprise outre-Manche

 |   |  326  mots
Tout laisse désormais penser que la reprise économique est en cours en Grande-Bretagne. Certes, le pays demeure le dernier du G20 en récession. Mais pour la deuxième fois, le chiffre du PIB au troisième trimestre a été révisé à la hausse ce mardi?: de ? 0,4 % initialement à désormais ? 0,2 %.De plus, les détails du PIB permettent quelques signes d'espoirs. En particulier, la récession du troisième trimestre vient d'une soudaine forte épargne des ménages. Leur taux d'épargne, négatif début 2008, a fait un bond à +?8,6 %. « Cela pourrait suggérer que la réduction de l'endettement des ménages est plus avancée que ce qu'on pensait », estime Jonathan Loynes, économiste à Capital Economics. Autre point positif?: les stocks des entreprises se sont encore réduits au troisième trimestre, ce qui signifie qu'elles sont désormais au bout de ce processus. Enfin, étant donné que les dépenses de Noël semblent relativement solides, et que les indicateurs avancés de l'industrie se redressent, le quatrième trimestre a presque certainement permis un retour à la croissance.TVA de 15 % à 17,5 %Pourtant, l'image est loin d'être rose. D'une part, si le PIB du troisième trimestre a été revu à la hausse, celui du deuxième trimestre a été corrigé à la baisse, de même qu'une partie de 2008. Sur l'ensemble de la crise, l'économie britannique aura donc reculé de 6 %, plus que les États-Unis ou la zone euro.D'autre part, l'année 2010 s'annonce morose. Le 1er janvier, la TVA va repasser de 15 % à 17,5 %, après une baisse provisoire en place depuis un an. « Ce sera le premier d'une série de revers pour l'économie », avertit Ben Read, du Centre for Economic and Business Research. Il cite en particulier les dangers de la rigueur budgétaire annoncée courant 2010 : les conservateurs ? favoris pour remporter les élections ? ont promis de donner la priorité à la réduction du gigantesque déficit de 12,6 % du PIB. Éric Albert, à Londre

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :