Le PDG de Toyota tente de rassurer ses clients européens

2 mn

Nous avons crû trop rapidement par rapport à nos moyens humains et perdu de vue nos objectifs à long terme. Je dois reconnaître que le résultat en a été les problèmes de qualité que nous avons connus », a martelé mardi Akio Toyoda, lors d'une visite éclair au siège de Toyota Europe à Bruxelles. Le PDG du constructeur japonais, qui s'est exprimé devant plus d'un millier de salariés avant de rencontrer quelques journalistes, a ajouté : « nos trois priorités sont d'abord la sécurité, en deuxième lieu la qualité, en troisième la croissance des volumes. Dans notre processus d'expansion rapide, il se peut que l'ordre de ces priorités ait été quelque peu confondu ». Englué dans le rappel de 8,7 millions de véhicules dans le monde pour des problèmes de pédales d'accélérateur et de freinage, Akio Toyoda est venu rassurer les dirigeants de ses entités européennes, les salariés et surtout les clients. « Nous devons convaincre les clients que Toyota change, que nous résolvons les problèmes de qualité », a insisté le patron, qui a d'ailleurs nommé un grand responsable de la qualité en Europe, le Français Didier Leroy, vice-président de Toyota Europe.volontarisme affiché à ce jour, 750.000 véhicules ont déjà été « modifiés » en Europe, sur 1.687.000 rappelés pour les accélérateurs et 52.900 Prius hybrides pour le freinage. Une centaine d'incidents ont été signalés sur le Vieux continent, mais aucun accident n'est à déplorer. Et aucun incident ne concerne la Prius. En France, 53.528 rendez-vous ont été pris et 39.020 véhicules réparés, sur les plus de 170.000 concernés.Akio Toyoda a refusé de chiffrer le coût pour son groupe de ce rappel géant. Toyota avait annoncé récemment que 1,4 milliard d'euros seraient provisionnés dans les comptes de l'exercice 2009-2010 (qui sera clos fin mars). Le PDG se refuse à revoir les objectifs de production et de ventes pour 2010. « En mars, les ventes sont reparties », a-t-il souligné. Toyota compte écouler 7,4 millions d'unités au total cette année, soit 6 % de plus que l'an dernier. Il vise 849.000 ventes en Europe, contre 870.000 en 2009.

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.