2009  : Chrysler et GM en faillite

 |   |  65  mots
Le 30 avril pour Chrysler, le 1er juin pour General Motors : en l'espace d'un mois, deux des « Big Three » de l'automobile américaine se placent sous la protection du chapitre 11, faisant planer la menace sur 1,3 million d'emplois directs et indirects aux États-Unis. Chrysler passe sous le contrôle de l'italien Fiat. Quant à GM, il est nationalisé, l'administration Obama acceptant d'injecter 50 milliards de dollars dans son ex-fleuron.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :