Vers une meilleure protection des clients

 |   |  157  mots
À l'occasion d'une visite cette semaine dans les locaux de Wonderbox, Hervé Novelli, le secrétaire d'État au Tourisme, a annoncé la publication imminente du décret concernant les coffrets cadeaux, prévu par la loi Tourisme votée cet été. À l'époque, la faillite de MagicDay avait déclenché un scandale. Les opérateurs de coffrets cadeaux devront à l'avenir s'immatriculer auprès d'Atout France et auront un statut d'agence de voyages. Ils seront responsables de la bonne exécution du séjour (auparavant cette responsabilité incombait au prestataire de service, par exemple l'hôtelier). Par ailleurs, le décret d'application de la loi Tourisme déterminera aussi les obligations en termes de responsabilité civile, garantie financière, et aptitude professionnelle. « C'est une très bonne chose », souligne Axel Bernia, directeur général de SmartBox, alors que, au côté des poids lourds de ce secteur, émerge une multitude d'autres acteurs (environ 70 émetteurs selon les estimations).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :