Les analystes veulent

 |  | 333 mots
Lecture 2 min.
ormes comptablesDénoncée par les banques et autres institutions financières comme un facteur de risque systémique, la « juste valeur », qui consiste à comptabiliser les actifs au prix de marché courant et non selon leur coût historique, conserve le soutien des analystes financiers. C'est l'un des enseignements d'une étude menée auprès de 641 de ses membres par le CFA Institute, l'association mondiale de la profession.Pour Vincent T. Papa, auteur de l'étude, « les analystes veulent plus de juste valeur que n'en prévoit IFRS9 », la nouvelle norme sur la comptabilité financière publiée début novembre par l'IASB, l'entité indépendante qui édicte les normes internationales IFRS en vigueur en Europe depuis 2005. De fait, 40 % des répondants se prononcent en faveur d'un modèle basé exclusivement sur la juste valeur, tel que les États-Unis se préparent à l'instituer, contre 33 % en faveur du modèle mixte combinant juste valeur et coût amorti, tel que retenu par l'IASB. Sans surprise, ce modèle mixte, dont les banques d'Europe continentale affirment qu'il rend mieux compte de leur activité, est nettement plus populaire en Europe (40 %) qu'en Amérique (27 %).divergence de vuesLes répondants sont ainsi une majorité à juger « appropri頻 le recours à la juste valeur pour tous les actifs financiers, même les prêts (à 52 %). Et encore plus pour les titres de dette (à 72 %), comme les fameux CDO, dont les problèmes de valorisation en l'absence d'un marché actif ont joué un rôle clé dans la crise, et que les banques veulent conserver au coût amorti lorsque leur « business model » consiste à percevoir les flux de remboursement, et non à les revendre avec profit. Dans la même veine, la possibilité offerte par IFRS9 de reclasser les actifs (et donc de changer de mode de valorisation) en cas de changement de « business model » est soutenue à 60 % en Europe, contre 44 % en Amérique. Cette divergence de vues illustre les obstacles à la convergence comptable transatlantique, dont le G20 a fait un de ses objectifs. B. J.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :