Inspiré par Renault avec Dacia, Nissan va lancer sa marque à bas coûts Datsun

 |   |  478  mots
Chacun sa marque à bas coûts. Renault dispose du roumain  Dacia, son allié japonais Nissan  va se servir de Datsun. Nissan a annoncé ce lundi qu\'il allait lancer son label bas  de gamme  également  en Afrique du Sud, en plus de l\'Inde, l\'Indonésie et la Russie. \"Datsun va revenir en Afrique du Sud. Le premier modèle sera une voiture qui sortira d\'ici à 2014\", a expliqué dans un communiqué le constructeur nippon, dont Renault est le premier actionnaire. En mars 2012, le PDG de Nissan (et Renault), Carlos Ghosn, avait annoncé que des Datsun à petits prix seraient vendues en Inde, Indonésie et  Russie à partir de l\'an prochain.Datsun, un ancien label nipponLa marque Datsun est un ancien label, inutilisé depuis des décennies. C\'était naguère une des marques du groupe japonais, utilisée pour tous les véhicules exportés jusqu\'au début des années 80. On avait eu ainsi en Europe les Datsun Chery, Bluebird et même la super-sportive 240Z.  Les Datsun d\'entrée de gamme pour pays émergents attendues l\'année prochaine pourraient être vendues autour de 500.000 yens (4.000 euros), avant de descendre encore en gamme par la suite.Investissement en IndeL\'alliance Renault-Nissan va d\'ailleurs investir l\'équivalent de 250 millions d\'euros  dans la construction d\'une usine en Inde pour assembler des voitures à très bas coûts, affirmait  vendredi le journal des affaires japonais Nikkei. Le constructeur français et son allié nippon vont  bâtir cette usine dans la banlieue de Chennai  où ils disposent déjà d\'un très gros site de production. L\'usine pourrait commencer à tourner dès le second semestre 2014 et disposerait d\'une capacité annuelle de 200.000 véhicules par an. L\'essentiel de la production serait destiné au marché local, mais une partie pourrait être exportée, notamment vers l\'Europe, le Moyen-Orient et l\'Afrique, assure le Nikkei.Modèle à 5.000 euros, puis à 3.000Selon nos informations, Renault et Nissan doivent annoncer en ce début d\'année le lancement d\'une future voiture à 5.000 euros. Cette sous-Logan à bas coûts devrait être commercialisée fin 2014. Ce modèle est  indispensable en Inde pour rivaliser avec les Suzuki Maruti d\'entrée de gamme. Ce véhicule pourrait être aussi ultérieurement industrialisé en Amérique du sud. Mais la descente en gamme des véhicules à bas coûts n\'est pas terminée. Renault et son allié Nissan planchent par ailleurs sur une voiture encore moins coûteuse «Ultra Low Cost» (très bas coûts) «autour de 3.000 euros». Ce véhicule est également destiné à l\'Inde pour rivaliser avec la Tata Nano. Mais, pour l\'instant, «les ingénieurs ne sont pas parvenus à un niveau de sécurité suffisant», selon nos informations.  Le Nikkei évoque aussi ce vendredi un véhicule à 2.500 euros. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :