Le CAC 40 repasse les 4.000 points

 |   |  286  mots
En regagnant, hier, le palier des 4.000 points, le CAC 40 semble être désormais sorti d'une léthargie dans laquelle il était plongé depuis la mi-janvier. Depuis le début de l'année, il s'adjuge désormais 1,63 %. Précisément, il se rapproche de son plus-haut annuel touché le 8 janvier dernier à 4.045,14 points en clôture (4.051,41 points en séance).Hier le coup de fouet a été donné par une baisse plus forte que prévue des nouvelles inscriptions au chômage aux états-Unis mais surtout par la perspective d'un accord franco-allemand concernant la situation de la Grèce. En clair l'horizon conjoncturel tend à se dégager et par ailleurs le risque politique qui pesait jusqu'alors sur les marchés de la zone euro semble désormais se dissiper. Mais cela n'est pas tout. Le rebond pourrait être plus conséquent si l'on sait que, parallèlement, les marchés profitent depuis quelque temps de la fin de l'aversion au risque, marquant le retour des investisseurs sur les marchés d'actions. valorisations attractivesSelon une récente enquête menée par BofA Merrill Lynch, les investisseurs seraient désormais 46 % à surpondérer les actions contre 33 % un mois auparavant. La chape du risque politique en partie levée, la perspective d'un relèvement des taux renvoyé aux calendes grecques, ces derniers ne manquent pas de thèmes d'investissement. A commencer par des valorisations qui restent attractives. Bien que désormais au-dessus des 4.000 points, les valeurs du CAC ne se paient en moyenen que 12,7 fois les résultats attendus sur 2010. Autre thèmes très porteurs pour les marchés d'actions, les fusions-acqusitions retrouvent de l'allant. Pour preuve, ce jeudi encore, Schlumberger annonçait le rachat de Geoservices. Gaël Vaut

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :