Vers un déblocage de la participation salariale pour l'achat d'une voiture ?

 |   |  230  mots
Pour relancer les ventes d\'automobiles, pourquoi ne pas aller piocher dans l\'épargne salariale ? Selon les Echos, le Conseil national de l\'automobile (CNPA), qui représente notamment les concessionnaires français, aurait émi l\'idée auprès du ministère du Redressement productif.Il s\'agirait d\'autoriser le déblocage de la participation salariale - habituellement bloquée pour cinq ans pour être exonéré des cotisations sociales et de l\'impôt sur le revenu - pour l\'achat d\'une voiture neuve peu polluante. Cette participation peut déjà être débloquée en cas d\'achat d\'un appartement, d\'un mariage ou encore de la naissance d\'un enfant. Ces possibilités de déblocage se sont diversifiées.4,8 milliards d\'eurosSelon les Echos, environ 4,8 milliards d\'euros étaient placés, à fin 2011, sur des comptes d\'épargne salariale. \"A la base, l\'épargne salariale n\'est pas un outil de relance. Mais vise à encourager la constitution d\'une épargne de long terme chez les Français\", rapelle le journal.Une source ministérielle a indiqué au journal que le gouvernement regardait cette proposition, qui pourrait éventuellement être associée avec la prime de conversion des vieux véhicules diesels, encore étudiée par l\'exécutif.>> 10 choses essentielles à savoir pour (tenter de) comprendre la polémique sur le diesel

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :