Les partenaires européens s'écharpent sur le budget 2014-2020

 |   |  282  mots
A n’en point douter, le compromis sera difficile à trouver. Alors qu’un sommet extraordinaire, destiné à fixer le budget 2014-2020, s’ouvrira les 22 et 23 novembre, les partenaires européens continuent de s’envoyer des piques. Et ce faisant, menacent de faire capoter les négociations. La dernière à taper du poing sur la table a été jeudi le Premier ministre danois Helle Thorning-Schmidt. Selon l’AFP, celle-ci a réclamé un rabais pour Copenhague. D’après elle, le Danemark n’a pas à \"payer pour les rabais des autres pays riches\". Surtout, elle a menacé d’utiliser son veto lors du prochain sommet.Avant ce coup d\'éclat, David Cameron avait menacé de faire de même. Cible d’une importante grogne sociale dans son pays, il avait déjà menacé d\'opposer son veto au budget si les intérêts des contribuables britanniques n\'étaient pas respectés. Dans la foulée, le Parlement européen avait lui aussi haussé le ton. \"Si Cameron le fait, nous pouvons le faire aussi\", a menacé Hannes Swoboda, le chef de file des socialistes européens.Vers une annulation du sommet?Pour l\'instant, la situation semble donc bloquée. La chancelière allemande, Angela Merkel, a menacé de faire annuler purement et simplement le sommet des chefs d\'Etat et de gouvernement si la situation devait perdurer, a annoncé lundi le Financial Times. Ce que Berlin ensuite démenti.Cependant, malgré les apparences, les Européens travaillent en coulisses pour arriver à un compromis acceptable par tous, même si, comme l\'a dit le président français François Hollande, il faudra peut-être \"plusieurs nuits\" pour y parvenir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :