En bref

 |   |  373  mots
STRONG>Juncker inquiet « de l'Allemagne perdant de vue le bien commun européen »Jean-Claude Juncker, le chef de l'Eurogroupe réunissant les ministres des Finances de la zone euro, s'inquiète « que, en Allemagne, le gouvernement fédéral et les communes perdent lentement de vue le bien commun européen ». « Cela m'inquiète [..] car ils disent qu'il est mieux de vite décider au sein du Conseil européen [réunissant les gouvernements nationaux, Ndlr] plutôt que de se lancer dans ces procédures de décision morcelées de l'Union européenne », critique-t-il dans un entretien à l'hebdomadaire, « Rheinischer Merkur ». Il dénonce aussi que les chefs d'État européens s'occupent trop « du budget européen, alors que cela devrait être laissé à la compétence du Parlement, de la Commssion et des ministres de tutelle ».Adopter l'euro est une « bonne option » pour l'Islande Le gouverneur de la banque centrale d'Islande, Mar Gudmandsson, considère que pour son pays, « rejoindre la zone euro » est « une bonne option » malgré l'actuelle crise de la dette souveraine. Selon lui, la très forte dévaluation de la couronne islandaise dans le sillage de sa crise bancaire (la monnaie a vu sa valeur divisée par trois en trois ans face à l'euro) a été « très difficile » pour les entreprises et les ménages islandais et être dans la zone euro diminuerait le risque de change pour le secteur financier. L'Islande a entamé des négociations d'adhésion avec l'UE mais un conflit avec le Royaume-Uni et les Pays-Bas sur les dettes de la banque Icesave n'est pas réglé. Les deux pays réclament à Reykjavik 5 milliards de dollars. Forte hausse de la confiance des industriels italiens en novembreL'indice de confiance des entreprises manufacturières a fortement progressé en novembre en Italie, atteignant son plus haut niveau depuis mars 2008, selon l'institut d'études ISAE.Le nombre de pays pauvres a doublé en quarante ansLe nombre de pays très pauvres sur la planète a doublé ces quarante dernières années de même que le nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté depuis les années 1980, s'inquiète l'ONU dans son rapport sur les 49 pays les moins avancés (PAM) du monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :