Italie : Berlusconi aussi craint l'abstention pour ses Régionales

2 mn

Alors que son gouvernement a perdu plus de dix points en trois mois dans les sondages, le patron de la droite transalpine qui, de son côté, bénéficie encore de 44% d'opinions positives a décidé de s'engager en personne dans la campagne en multipliant les apparitions publiques aux côtés de ses candidats. Reprenant ses vieux slogans pour « une Italie plus libre » « moins bureaucratique » et promettant « une baisse des impôts », Silvio Berlusconi espère mobiliser les troupes du parti du Peuple de la liberté (Pdl) alors que le contexte de crise (le Pib italien a reculé de 5% en 2009) mais aussi les scandales de corruption qui ont éclaboussé certains membres de son cabinet dont le sous-secrétaire d'Etat à la protection civile Guido Bertolaso, ont semé le doute dans l'opinion. En février, le cafouillage dans la présentation des listes électorales a provoqué un désarroi ultérieur dans les rangs de la majorité.Guerre de succession en vuePratiquement assurée de conserver les deux régions (Lombardie et Vénétie) sur les treize en jeu, qu'elle détient déjà, la droite espère aussi emporter la Campanie et la Calabre où les administrations sortantes (dirigées par le parti démocrate) sont en crise. Le véritable enjeu du scrutin se situe autour du Latium où l'ancienne commissaire européenne Emma Bonino porte les espoirs de la gauche et dans le Piémont où Roberto Cota, le candidat de la Ligue du Nord, pourrait ravir la région à la gauche. Mais au delà du résultat général de la majorité, c'est le rapport entre les composantes de la droite qui va être analysé à la loupe. Si, comme le prévoient les sondages, le mouvement populiste de la Ligue du Nord obtient un très bon score au détriment du Pdl, Silvio Berlusconi devra composer davantage avec ses turbulents alliés. Agé de 73 ans, la guerre pour sa succession pourrait alors démarrer au lendemain du scrutin.

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.