Dow Jones s'adapte aux groupes offshore

Le promoteur d'indices Dow Jones a dévoilé ce lundi un changement de méthodologie pour éviter les conséquence de changements dans la fiscalité américaine vis-à-vis des sociétés offshore ayant une activité importante aux États-Unis. Dow Jones veut s'assurer que ses références boursières reflètent bien l'activité de marché d'un pays à l'autre. Ces toutes dernières années, plusieurs sociétés cotées aux États-Unis ont décidé de transférer la domiciliation de leur siège des Bermudes ou des îles Caïman vers la Suisse ou l'Irlande de craintes de modification de la législation américaine. Dow Jones les a alors affectées dans ses indices en fonction de cette nouvelle domiciliation. Au risque que ses benchmarks ne reflètent plus l'activité des actions locales. À compter du 20 septembre, ce ne sera plus le cas. Exit le critère de domiciliation pour les sociétés offshore. Seul le marché principal pour la négociation des titres sera pris en compte. Accenture, Tyco International, Nobel Corp, Fooster Wheeler, notamment, devraient ainsi rejoindre l'indice US Total Stock Market. C. FR.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.