En bref

 |   |  72  mots
STRONG>La Bolivie veut dénoncer un contrat minier avec le canadien Atlas Le gouvernement bolivien veut dénoncer un contrat signé en 2005 avec le groupe minier canadien Atlas Precious Metals, dans la région de Potosi (sud-est). Atlas n'a pour le moment investi que 2,5 % des 88 millions de dollars qu'il s'était engagé à investir. Pour sa défense, le groupe canadien indique que les retards sont imputables à son partenaire public bolivien Comibol.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :