En bref

STRONG>Le fonds d'aide européen FESF « pas prévu dans le Traité de l'UE », selon Christine LagardeL'entretien de la ministre française des Finances, avec le quotidien « Süddeutsche Zeitung » surprend outre-Rhin à quelques semaines du jugement de la Cour constitutionnelle allemande sur le bien-fondé juridique de l'aide bilatérale (donc de l'Allemagne) aux États grec et irlandais en difficulté. Christine Lagarde a en effet déclaré que « même le mécanisme de sauvetage de l'euro [le fonds FESF, ndlr] n'est pas prévu dans le Traité de Lisbonne », précisant être à cette occasion « passée outre les règles existantes ».La Hongrie maintient sa loi controversée sur les médiasLe Premier ministre hongrois Viktor Orban a déclaré que son gouvernement n'avait pas l'intention d'amender sa loi sur les médias (prévoyant des sanctions à ceux n'étant pas « équilibrés politiquement ») devant entrer en vigueur le 1er janvier, au moment où le pays prendra la présidence tournante de l'Union européenne pour six mois. Plusieurs dirigeants, notamment en Allemagne, se sont émus de cette loi.Les BRIC deviennent « BRICA » avec l'arrivée de l'Afrique du Sud L'Afrique du Sud est officiellement invitée à rejoindre le club très fermé des grandes économies émergentes, les «Bric», c'est-à-dire le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine. Les « Brica » pèseront ainsi plus au sein du G20 et au Conseil de sécurité de l'ONU dont ils sont tous les cinq membres cette année. « Le président [chinois] Hu Jintao a envoyé une lettre d'invitation au président Jacob Zuma pour participer au troisième Sommet des chefs d'États des Bric qui aura lieu en Chine en 2011 », a annoncé vendredi la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Maite Nkoana-Mashabane. (plus sur www.latribune.fr).Hausse des offres d'emplois en ligne aux États-UnisLe nombre d'emplois proposés sur Internet aux États-Unis est passé de 2,7 millions (décembre 2009) à 4,7 millions (décembre 2010) en un an, selon le site Indeed Inc. gérant un des plus importants sites de ce genre outre-Atlantique. Les offres concernent surtout le commerce, la comptabilité, le conseil, la santé, les télécoms et les secteurs liés à la défense.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.