Dominique de Villepin voit déjà bien plus loin que l'affaire Clearstream

La rumeur du Tout-Paris politique pronostiquait ces derniers jours sa relaxe, mais Dominique de Villepin ne s'en tient qu'à une certitude : même si, comme l'avait dit Nicolas Sarkozy, il se retrouve « pendu à un croc de boucher » à l'issue du procès Clearstream, son « engagement public » ne cessera pas. À son agenda figure d'ores et déjà une échappée dans le Finistère, le lundi 15 février. L'ancien Premier ministre répondra à l'invitation de son ami, le député Jacques Le Guen. Au menu de cette journée au fort parfum de campagne électorale : la visite d'exploitations porcine et laitière et une rencontre avec des élus. D'autres déplacements sont prévus dans la foulée, notamment à Lyon et à Marseille.Plus que jamais, Dominique de Villepin veut se poser en « alternative » face à Nicolas Sarkozy pour l'échéance présidentielle de 2012. Pour l'instant, ses intentions élyséennes font sourire l'entourage du chef de l'État, qui lui prédit un avenir « à la Michel Debr頻. L'ancien Premier ministre du général de Gaulle avait obtenu 1,6 % des voix à l'élection présidentielle de 1981. Fin 2009, un sondage créditait pourtant l'ancien secrétaire général de l'Élysée de 8 % d'intentions de vote. De quoi écorner sérieusement le socle de premier tour de Nicolas Sarkozy.Mais Dominique de Villepin pourrait aussi mordre sur un électorat du centre, voire de gauche. Un responsable du Parti socialiste confie ainsi qu'il serait à la présidentielle « un candidat antisarkozyste de plus », ce qui conduirait à un éparpillement des voix des opposants au chef de l'État sortant.différenceQuelques jours avant la fin de son procès, en octobre, Dominique de Villepin avait réuni un millier de ses partisans à la Maison de l'Amérique latine, à Paris. Depuis, il ne cesse de faire entendre sa différence au sujet de la politique gouvernementale, réclamant l'arrêt du débat sur l'identité nationale, exprimant son scepticisme sur une loi interdisant la burqa. H. F.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.