« Zitouna sera la première banque islamique locale en Tunisie »

 |   |  489  mots
Selon son directeur général, Abouhafs Amor Najai, la banque Zitouna ouvrira neuf agences dans le pays. Elle cible toutes catégories de clientèle et compte dégager des bénéfices avant trois ans.Contrairement au Maroc, la Tunisie semble moins offensive en matière de finance islamique ?Bien au contraire, la Tunisie dispose d'une banque islamique « off shore » depuis 1983. Il s'agit de la banque Al Baraka. Des agréments ont également été accordés par les autorités à des fonds d'investissements. Mais il est vrai que la Banque Zitouna est la toute première banque locale à obtenir un agrément pour offrir des produits respectant les principes de la finance islamique. Au Maroc, depuis une année, des produits alternatifs sont vendus au sein de certaines banques conventionnelles. Comment est né le projet de lancement de cette banque ?Suite à la crise financière mondiale, la finance islamique a été identifiée comme une alternative viable au système financier conventionnel. En Tunisie, Mohammed Sakher El Materi convaincu par cette nouvelle forme de finance, a entamé les démarches de création d'une nouvelle Banque Islamique. Il a pris la décision de fonder cette banque ex-nihilo en constituant un tour de table à 100% privé. Le groupe Princesse Holding dont il est actionnaire détient la majorité du capital, le solde se répartit de manière équilibrée entre plusieurs grands groupes nationaux tunisiens présents dans des pans très divers de l'économie (transport, agriculture, finance). Quels sont vos objectifs ? Nous allons ouvrir neuf agences dans les trois grandes villes du pays : cinq à Tunis dont une au siège de la banque, deux à Sfax et deux à Sousse. Notre objectif est de répondre pleinement aux attentes de notre clientèle, de participer à la modernisation du système financier tunisien et d'assumer une forte responsabilité sociale. Quelle clientèle ciblez-vous ? Nous comptons nous adresser à tous type de clientèle, particuliers, entreprises et institutionnels. Notre gamme de produits bancaires sera celle des produits classiques mais notre technique différera en ce sens qu'elle sera conforme aux principes de la finance islamique. Disposez-vous d'un comité de la charia en interne ? Oui, celui-ci est composé de trois éminents experts en religion et en finance : le président du comité est Cheikh Mokhtar Sellami qui est l'ancien Mufti de la République et deux confrères opérant aussi au Moyen Orient (Bahrein et Arabie Saoudite). Le comité de la charia ainsi que la Banque Centrale de Tunisie ont certifié tous les produits de la banque : produits de dépôt et produits de Financement. D'autres banques tunisiennes sont- elles sur le point d'obtenir un tel agrément ? La Tunisie compte 21 banques locales et 10 banques « off shore ». Il n'est pas exclu que la Banque centrale accorde d'autres licences après examen de l'évolution de Banque Zitouna. nAbouhafs Amor Najai, directeur général de la banque tunisienne Zitounad

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :