Whisky Glenrothes de Chieftains

 |   |  272  mots
Foi de distillateurTous les ans à la même époque, je m'adonne à un péché mignon. Ma famille et mes amis vont à la messe de minuit. Celle qui est avancée à 20?h?30, afin de ne pas faire s'évanouir de sommeil les jeunes enfants pendant la bénédiction. Pendant ce temps, je rejoins un vieux camarade de classe et nous dégustons quelques whiskys. Nous refaisons le monde, nous évaluons notre gouvernement et nous buvons à la santé de nos amis. Cette année, notre choix s'est porté sur un produit de la maison Ian MacLeod Distillers. Cette entreprise possède plusieurs distilleries et plusieurs marques de whisky. Pour son label Chieftain's, elle recherche les meilleurs fûts des distilleries écossaises et trouve des whiskys toujours intéressants, souvent exceptionnels. Pour la veillée de Noël 2009, un whisky de la distillerie Glenrothes, 14 ans d'âge et vieilli en fût de vin de Xeres, a accompagné nos libations : 870 bouteilles ont été tirées du fût 3927. Une attaque douce, des épices, une touche de miel, un soupçon de bruyère et une finale plus puissante : c'était parfait avant d'enfiler nos manteaux pour retrouver nos amis. Figurez-vous que nous essayons toujours de nous glisser furtivement à l'arrière de l'église au moment où les fidèles entonnent « les anges dans nos campagnes ». à la sortie de l'office, nous embrassons vigoureusement ceux que nous connaissons. Personne n'est dupe sur notre présence effective ; tout le monde est content de nous voir. Je vous avais bien dit que c'était un péché mignon. P. B. Chieftain's Glenrothes, 14 ans, 60 à 65 euros chez les bons cavistes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :