Coup de foudre sur Berlin

 |   |  139  mots
Au c?ur de l'été, l'éclair a illuminé le Stade Olympique de Berlin. Le temps de quelques foulées sur la piste bleue, Usain Bolt a une nouvelle fois repoussé les limites de sa discipline, un an après sa démonstration aux Jeux olympiques de Pékin. Du haut de ses 23 ans, l'extraterrestre jamaïquain a survolé les Mondiaux d'athlétisme. En pulvérisant ses propres records du monde du 100 m (9''58) et du 200 m (19''19), le prodige de Kingston a fait basculer le sprint dans une dimension insoupçonnée. Entre deux pitreries et malgré la pression de l'Américain Tyson Gay, auteur du troisième chrono de l'histoire en finale du 100 mètres, Bolt n'a pas tremblé pour décrocher ses premières couronnes mondiales. Certainement le début d'une longue série. n

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :