L'indice CAC 40 signe sa quatrième hausse d'affilée

 |   |  309  mots
Si le CAC 40 a signé sa quatrième séance consécutive de hausse avec une progression de 0,12 % à 3.976,95 points, les investisseurs sont restés prudents. Les faibles volumes d'échanges en témoignent : seuls 2,5 milliards d'euros se sont traités sur l'indice parisien.Contrairement à la semaine dernière, les nouvelles en provenance du Japon et de la Libye sont mitigées. Et ce alors que les indicateurs macroéconomiques peinent à convaincre. Tepco, l'exploitant de la centrale de Fukushima, a demandé l'aide des industriels français EDF et Areva, tandis que la situation dans les pays du Golfe demeure inquiétante, notamment en Syrie. Outre-Atlantique, les chiffres publiés ce jour ont été jugés mitigés. Dans la zone euro, le Portugal fait face à une crise politique après la démission de son Premier ministre. Dans ce contexte, les équipes d'Aurel BGC estiment, pour cette semaine, que « la publication de l'emploi et de l'ISM manufacturier, au mois de mars, seront déterminants ». Plus forte hausse du CAC 40, Alcatel-Lucent a bondi de 7,94 %. La société, qui a annoncé la signature d'un contrat avec l'opérateur MTN Nigeria, a profité d'un relèvement de recommandation de la part de Goldman Sachs. De son côté, Axa a progressé de 0,48 %. L'assureur a indiqué que le séisme et le tsunami japonais représenteront pour le groupe un coût d'une centaine de millions d'euros. À l'inverse, Veolia Environnement a perdu 1,99 %. BofA Merrill Lynch a abaissé sa recommandation sur la valeur à « neutre » contre « acheter » précédemment. Hors CAC 40, Maurel et Prom a gagné 5,56 %. Le producteur d'hydrocarbures a annoncé une augmentation de 74 % de ses réserves certifiées. Dans le secteur des équipementiers, Nexans a bondi de 4,67 % après avoir fait part de la signature d'un accord prévoyant la montée en puissance de Madeco, actionnaire principal, dans son capital. J. N.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :